MFFM / Mutualité Française 29-56 / Actualités / De jeunes artistes issus d’établissements médico-sociaux entrent en scène mercredi © Le Télégramme / Lésion cérébrale, un handicap invisible

Lésion cérébrale, un handicap invisible

Lésion cérébrale, un handicap invisible
Les stagiaires de la formation professionnelle de l'UEROS Bretagne Sud, touchés par une lésion cérébrale, se sont réunis pour écrire cet article dans le but d'expliquer ce qu'est la lésion cérébrale, ses répercussions visibles et invisibles, mais aussi pour les faire connaître aux personnes et enfin lever l'incompréhension face à celles-ci. Illustrer la nature de ce handicap peut ainsi permettre d'éviter les mauvaises interprétations, les reproches, voire les conflits.

Aujourd'hui, « il faut vraiment que la personne soit en fauteuil roulant pour comprendre qu'elle est en situation de handicap » mais la « lésion cérébrale est un empoisonnement de la vie quotidienne, invisible ».

Traumatisme crânien, AVC hémorragique, rupture d'anévrysme, tumeur cérébrale... elle se manifeste par un certain nombre de séquelles.

Certaines sont des dysfonctionnements visibles comme les troubles de l'équilibre, des vertiges... et peuvent être mal interprétées. En effet, il peut arriver que les personnes soient considérées en état d'ébriété alors qu'elles sont à jeun.

Mais beaucoup des séquelles sont aussi invisibles... des troubles de la mémoire, de la concentration, de l'attention avec l'impression de ne pas toujours être compris par l'entourage (conjoint, famille, réseau social et professionnel).

Le handicap invisible a pour particularité de ne se révéler que dans certaines situations. M. nous dit que « Personne n'est handicapé mais tout le monde a un handicap ». On ne parle plus alors de handicap mais bien de personne en situation de handicap.

N. souligne qu'il peut suivre une discussion mais, lorsqu'il y a plusieurs personnes, il met du temps à entendre, comprendre ce qui est dit. Il répond à côté, parfois trop tard.

Le regard des gens, qui ne comprennent pas certains comportements ou attitudes, est dérangeant, blessant, énervant. La plupart des gens n'ont pas connaissance de ce type de difficultés, n'ont pas été concernées et cela peut engendrer pour certains un sentiment d'exclusion.

C'est pourquoi nous avons voulu aborder le sujet, vous sensibiliser à ce qu’est notre quotidien et nous aider à faire évoluer le regard des autres sur ce handicap invisible.

Les stagiaires de la formation professionnelle

Pour en savoir plus sur la lésion cérébrale :

https://www.ciusss-capitalenationale.gouv.qc.ca/sites/default/files/outil_cerveau_clinique.pdf